L’ambassadeur de Bulgarie en visite à la Roseraie de L’Haÿ-les-Roses

L’Haÿ-les-Roses. L’ambassadeur de Bulgarie doit visiter la Roseraie ce vendredi avec sa femme
et en compagnie de plusieurs élus. LP/Guillaume Georges

Anguel Tcholakov, ambassadeur de Bulgarie, et son épouse doivent visiter la Roseraie du Val-de-Marne à L’Haÿ-les-Roses ce jeudi. La commune envisage de créer un partenariat avec ce pays. La Bulgarie a en effet un lien particulier pour cette fleur entre la vallée des roses, le festival annuel de la rose à Kazanlak… L’historienne Sophie Hasquenoph, à l’origine de cette initiative, prépare un voyage en Bulgarie l’année prochaine, ainsi qu’une participation au festival de Kazanlak. Le maire étant en déplacement à l’étranger, l’ambassadeur sera reçu par Fernand Berson, 1er adjoint, deux autres élus et par la sous-préfète, Martine Laquièze. Robert Gravereaux, l’arrière-petit-fils de Jules Gravereaux, le créateur de la roseraie, sera également présent.

A.-L. A.. Le Parisien, 13 juin 2018.


L’ambassadeur de Bulgarie a visité la Roseraie avec des représentants de la ville, de l’Etat. Une première rencontre qui devrait aboutir à un voyage l’année prochaine en vue d’un partenariat culturel.

L’Haÿ-les-Roses. L’ambassadeur de Bulgarie en France, Anguel Tcholakov (veste marron),
a visité la Roseraie en compagnie d’élus, de la sous-préfète et de l’arrière petit-fils du créateur
de la Roseraie. LP/A.-L. A.

« C’est une machine à rêves », « un endroit où l’on a envie de se perdre »… Anguel Tcholakov n’a pas masqué son enthousiasme ce jeudi lors de la visite de la Roseraie du Val-de-Marne à L’Haÿ-les-Roses, la plus ancienne roseraie d’Europe et même au monde, créée à la fin du XIXe siècle par Jules Gravereaux. L’ambassadeur de Bulgarie répondait à l’invitation de la ville et de l’historienne Sophie Hasquenoph en vue d’un possible partenariat entre un pays et une ville tous deux profondément marqués par la rose.

Jules Gravereaux et le roi des Bulgares en 1910 lors de la visite de la Roseraie de Bagatelle. DR

Une « une » de 1910 montre d’ailleurs Jules Gravereaux présentant des variétés nouvelles de roses « au roi et à la reine des Bulgares » à la Roseraie de Bagatelle, à laquelle il a contribué.

« C’est émouvant de voir ça », lâche le diplomate. Ce dernier indique que la Bulgarie produit depuis l’Antiquité de l’essence de rose, ce qui alimente aujourd’hui l’industrie du parfum.

Des champs de roses s’étendent ainsi dans la vallée des roses, située dans le centre de la Bulgarie et un festival se déroule tous les premiers week-ends de juin dans la ville de Kazanlak. C’est là qu’une délégation, composée d’élus mais aussi de représentants de la famille Gravereaux, doit se rendre l’année prochaine. « Nous irons, c’est important que l’on garde un lien avec la rose et avec L’Ha9 », confie Robert Gravereaux, l’arrière-petit-fils de Jules.

En attendant, la visite a permis de montrer divers exemples de roses sauvages, roses anciennes, des originalités, comme la rose verte, la rose à parfum de L’Hay, créée par Jules Gravereaux après son voyage de recherche en Bulgarie. Une passion saluée par l’ambassadeur, ravi de cette rencontre : « C’est aussi ça l’Europe ! », s’exclame-t-il.

Anne-Laure Abraham. Le Parisien, 13 juin 2018.

De gauche à droite : Robert Gravereaux, arrière-petit-fils de Jules Gravereaux; Guillaume Le Texier, responsable du parc de la Roseraie; Martine Laquièze, sous-préfète; un conseiller départemental; Anguel Tcholakov, ambassadeur de Bulgarie en France; Jean-Claude Roy, conseiller municipal de la ville de L’Haÿ-les-Roses; Sophie Hasquenoph, historienne; Fernand Berson, premier maire-adjoint; Bernard Dupin, maire-adjoint; Nathalie Jullien-Gravereaux.
Photo : Mairie de L’Haÿ-les-Roses

  • Photo : Mairie de L’Haÿ-les-Roses

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’ambassadeur de Bulgarie en visite à la Roseraie de L’Haÿ-les-Roses

  1. Merci de transmettre toute mon amitié à Madame Nathalie Gravereaux et à son mari.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *