Une chromo carte nommée Gravereaux

Peu après la guerre de 1870, le magasin «Au Bon Marché » connaît une croissance exceptionnelle. Le nouveau grand magasin est inauguré en avril 1872 et Aristide Boucicaut ne ménage pas ses efforts pour en assurer le succès. La publicité est au cœur de sa stratégie : le Bon Marché envoie par la poste des milliers de catalogues et distribue à ses clients des agendas, des calendriers et des images promotionnelles. Aux enfants, il donne des chromos publicitaires qui changent régulièrement, amenant les enfants à entraîner leur mère au magasin pour obtenir leur image de la semaine…

Le Bon Marché choisit des thèmes généraux et souvent répétitifs pour ces chromos : fables, costumes et uniformes, fleurs et paysages, mais aussi des jeux d’enfants; et parmi ces cartes chromos, l’une d’elles (80 mm x 122 mm), porte, en surcharge, le nom de Mme Gravereaux…


.

Elle ferait partie d’une série de cartes probablement distribuées dans les premières années 1880, et qui présente un petit garçon et une petite fille dans six scènes différentes :

 

  • Mal gardé
  • Projets d’avenir
  • Droit de passage

 

 

  • Déjà passé
  • Premiers pas
  • Jeux innocents

 

 

MAIS… nous ne savons pas quand ni pour quelle raison la carte avec surcharge Gravereaux a été émise. Si vous avez des informations sur celle-ci – date exacte d’émission, occasion …-, communiquez avec le responsable de ce site pour les partager avec tous.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *